• w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus

Ghislaine Cotentin

Professeur de Lettres

Quelques pistes pour les lycéens perdus face à un texte littéraire.
Quelques pistes pour les lycéens perdus face à un texte littéraire.

Jacques Stella, Minerve chez les muses, vers 1640. Huile sur toile – 116 cm x 162 cm. Paris,

musée du Louvre

 Dans l'antiquité...

          les neuf Muses représentent ce que les Grecs considèrent alors comme des arts : l'histoire (Clio), la danse (Terpsichore), l'astronomie (Uranie), le théâtre avec la comédie (Thalie) et la tragédie (Melpomène),le dithyrambe (genre consacré à l'éloge) avec Euterpe, enfin la poésie, épique (Calliope), érotique (Erato), et lyrique, associée au chant avec Polymnie.

 

Pourquoi ouvrir ce site avec les Muses ?

         Parce qu'elles ont longtemps illustré à la fois les mystères de l'inspiration créatrice et les différents genres et registres littéraires. Parce qu'elles signalent aussi l'importance de l'héritage antique dans la littérature française. C'est par rapport à lui que se sont déterminés de nombreux auteurs.

Certains, en effet, en ont accepté les normes, d'autres les ont rejetées. Mais surtout d'autres genres littéraires sont nés... , tel le roman dont les formes se sont diversifiées.

Genres et registres

Pour analyser un texte littéraire ou une oeuvre,  il est utile de se référer aux caractéristiques du genre dans lequel ils s'inscrivent : le théâtre, par exemple, pose d'autres questions que le roman. Les genres littéraires sont donc des catégories commodes pour mieux mesurer l'originalité de l'écrivain, son écart par rapport à des modèles... De même, la connaissance des principaux registres - ou tonalités - littéraires, des thèmes et des procédés stylistiques qu'ils privilégient aide à mieux comprendre les sources d'inspiration de l'auteur, ses objectifs et les émotions qu'il veut provoquer  chez son lecteur.

Sans se vouloir exhaustif, ce site propose de définir les spécificités des principaux genres et registres, afin d'ouvrir des pistes de recherche pour l'analyse littéraire.

Lecture

La lecture devrait rester un plaisir... mais la formation scolaire veut former des lecteurs plus critiques, capables d'approfondir leur lecture, de dégager les objectifs de l'écrivain, de mesurer les effets qu'il cherche à produire sur son lecteur... La lecture demande alors une analyse... assez proche d'ailleurs d'une enquête policière.
Ce site procède en trois étapes. Il veut d'abord donner quelques clés pour une l
ecture analytique du texte. Puis il offre d'autres pistes pour élargir du texte unique au corpus. Enfin, il aborde le cas plus complexe de la lecture de l'oeuvre intégrale.
Sur quels indices s'appuyer pour analyser un texte ? Comment utiliser les indices trouvés pour construire son analyse ? Comment, face à une oeuvre intégrale, aller à l'essentiel pour élaborer sa propre fiche de lecture ?

Histoire littéraire

L'écrivain n'écrit pas isolé dans une tour, à l'écart de sa société... même quand il s'affirme marginal. Il a reçu une éducation, fréquente parfois d'autres artistes, il s'inscrit dans une époque face à laquelle il réagit, pour l'accepter, ou pour la remettre en cause. Il est donc indispensable, au-delà de la biographie d'un auteur, de connaître le contexte de l'oeuvre littéraire, aussi bien dans le domaine socio-politique, au sens large, que, plus précisément dans les domaines philosophique et culturel.

Ce site reprend, dans un parcours chronologique, les principaux mouvements littéraires qui ont ponctué la littérature française, voire, plus largement, européenne.  Quels ont été leurs objectifs? Quelles caractéristiques permettent de les définir ?

Sujets d'écriture

Dans l'ancien programme de 2002, les épreuves du baccalauréat proposaient un corpus de textes littéraires, auquel pouvait s'ajouter un document annexe ou une illustration.  L'épreuve a été modifiée, dans le programme de 2019, en supprimant le corpus. Notée sur 20, elle comporte, pour les séries générale, deux types de sujet d'écriture : la dissertation, et le commentaire de texte. Pour les séries technologiques, la dissertation est remplacée par une contraction de texte suivie d'un essai

Ce site  met en place, pour chacune de ces activités, une approche progressive. Comment analyser une consigne ? Comment  construire  sa production ? Quelles erreurs éviter ? Comment approfondir sa réflexion ? Comment utiliser des exemples littéraires ? Voilà les quelques questions auxquelles le site tente d'apporter des réponses. 

Quelques liens utiles
Un site de travaux dirigés de français :

http://www.site-magister.com/

Un blog de lectures analytiques :

aimer-la-littérature

http://cotentinghislaine.unblog.fr/  

Pour découvrir auteurs et oeuvres :

http://www.alalettre.com/index.php

Et incontournables...

http://expositions.bnf.fr

 

Pour la langue : /http://www.cnrtl.fr/definition/

Annales de l'EAF
 

IVous trouverez les sujets de l'EAF depuis 2002, date de la mise en place des nouvelles épreuves, dans le site Magister indiqué.

... et un nouveau site
en construction : des analyses d'oeuvres et de groupements de textes...
Pour le découvrir, cliquer sur l'image.

 

Stylistique
Pour découvrir les  nouveaux programmes de français au lycée : B.O. du 22 janvier 2019
 

Pour la classe de 2nde.

Pour la classe de 1ère.

Le collège a apporté à chacun les connaissances nécessaires à l'analyse littéraire : lexique, conjugaison, morphologie, syntaxe, autant d'atouts précieux sans lesquels il est impossible de mesurer l'originalité du "style" de l'auteur. Mais encore faut-il appliquer ces connaissances au texte...  À quoi bon, en effet, repérer l'emploi d'un conditionnel, d'une interrogation ou le choix de rimes embrassées dans un poème si ces indices n'amènent pas à poser une interprétation des intentions de l'auteur ?  À cela s'ajoute le fait que, très souvent, celui-ci s'est employé à rendre ces procédés tellement "naturels" que le lecteur n'y prête même pas attention ! Ce site essaie donc d'expliquer le rôle des principales ressources dont dispose l'écrivain.

Mais, demandent quelquefois les lycéens, comment être sûr que le choix d'un procédé d'écriture n'est pas dû seulement au hasard ?  Comment  être sûr que l'écrivain a vraiment pensé à produire tel effet avant d'écrire ? Comme être sûr que l'interprétation proposée est "juste" ?
Certes, la littérature est un art, et non une science exacte... Mais, comme dans tout art,
la spontanéité créatrice s'accompagne d'un travail. En témoignent d'ailleurs les manuscrits : changements, ajouts, suppressions...  L'écrivain n'écrit donc pas au hasard, ce qui donne au lecteur le droit de proposer une interprétation, à condition de veiller à sa cohérence par rapport à l'ensemble du texte et de l'oeuvre étudiée. 

Les mouvements littéraires
 
Pour en savoir plus sur ces mouvements littéraires et les auteurs qui s'y inscrivent : cliquer sur le menu ci-dessus
Vous cherchez l'analyse détaillée d'une oeuvre littéraire, d'un extrait,
- mon blog "aimer-la-littérature", à découvrir : cliquer sur l'image ;
- un site "aimer la littérature", avec de nombreux documents complémentaires aux analyses.
à suivre...